Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 22:39

 

  Dimanche 8 avril, lever du lit à 6h15 pour un bon petit dèj, puis préparation des affaires avant de prendre la voiture direction Hillion à 7h15. Tout le monde dort  ! Après 20 min de route, me voici garé dans un grand champ. Je me prépare et  je prends la direction du lieu de départ des navettes, j'ai déjà retiré mon dossard la veille. Après avoir couru le 22 km l'an dernier, je me suis décidé pour le 33 km réputé très sympa avec de belles vues sur la mer. Par contre, c'est une course en ligne ! Il faut donc se rendre en navette à Pléneuf  Val André où le départ sera donné devant le casino. Nous partons à 8h en navette, les coureurs sympathisent, d'autres restent concentrés. Les coureurs arrivent ainsi petit à petit, une salle est prévue pour rester bien au chaud. Moi, j'en profite pour aller m'échauffer pendant 20 bonnes minutes, j'ai de bonnes sensations.

trail edb 33 km départ

  A 9h02, nous nous élançons depuis les quais; nous sommes assez  nombreux, la mer est très haute, c'est grande marée aujourd'hui coef. 115 ! Le temps est plutôt frais et c'est tant mieux ! Je cours mieux dans ces conditions. Le début de course se fait de manière assez rapide le long des quais jusqu' au sentier côtier, je suis  à 14-15 kmh; j'ai décidé de rester aux avant-postes pour tester mon allure, le peloton s'étire fortement et de petits groupes se forment; ensuite sur le sentier, pas le temps de flaner ! Et nous voici déjà sur le port de Dahouët. La foulée est plus rapide sur la portion autour du port. Je fais l'effort de rejoindre un petit groupe de 4-5 coureurs.  Nous voilà à nouveau sur le sentier côtier, le petit groupe s'étire, quant à moi,  je suis un coureur dont le tempo me convient bien: il est plus rapide que moi dans les descentes, mais je le rejoins facilement dans les montées. Nous restons comme ça pendant un bon moment, nous dépassons quelques coureurs partis un peu trop rapidement et qui ont explosé dans les bonnes côtes du parcours.

trail-edb-33-km-a.jpg

Petite montée de 60 m D+ qui fait bien exploser les coureurs ;-)

 

trail-edb-33-km-g.jpg

A la sortie de la grande côte qui fait mal aux cuisses :-(

 

trail-edb-33-km-f.jpg

Coureurs en plein effort dans la côte, belle vue en arrière plan sur la côte rocheuse

 

Je ne fais pas de pause au 1er ravitaillement à Port Morvan, après le passage dans une propriété (un manoir), juste un morceau de banane et c'est reparti ! Un peu avant la chapelle Saint-Maurice, nous montons le sentier à travers une grande côte (style montagne), les coureurs marchent, je cours encore un peu, je lâche mon compagnon pendant quelques temps, il me rejoindra après la chapelle. Le temps s'est dégagé, les vues sur la mer sont magnifiques, le paysage est superbe également dans l'embouchure de la vallée du Gouessant avec toutes ces aubépines en fleurs. Le 16ème kilomètre est maintenant bien dépassé , les choses sérieuses commencent à pointer le bout de leur nez, fini le sentier bien roulant, place au sentier technique qui casse régulièrement l'allure et annonce toujours un peu plus la fatigue dans les jambes, le mental va devoir prendre le relais ! J'ai rejoint un nouveau compagnon d'échappée, nous faisons la route ensemble jusqu'aux Ponts-Neufs, je le lâche dans une des côtes, il montre de plus en plus des signes de fatigue, il a l'air cuit !

trail-edb-33-km-h.jpg

Avant un passage technique au niveau d'un ruisseau...

Au 2ème ravitaillement, je m'arrête très peu de temps, le temps de boire 2 verres de coca et avaler 2 morceaux de banane. A nouveau, le parcours se révèle bien technique avec traversée et course dans un ruisseau, descente avec cordes d'aide, puis ça se calme un peu le temps de rejoindre le tertre du Crémur. Je suis seul à courir sur cette jonction, je double maintenant de plus en plus de coureurs du 22 km qui empruntent le même parcours. Là, au tertre du Crémur, il faut s'engager dans une vraie montée bien casse-pattes, heureusement qu'il y a des cordes pour nous aider à grimper même si elles sont un peu fines, les jambes sont déjà un peu lourdes, je commence à payer mon départ un peu rapide. Je suis parfois  limite crampe sur les ischios, sur certains mouvements, notamment en descente (la faute aux quadri compressport et à un manque d'hydratation ? A voir ...), je me fais doubler par un coureur du 33 km après cette côte. C'était la dernière grosse difficulté du parcours: une grosse montée, suivie d'une grosse descente bien raide !

Trail-1616.JPG

La fameuse descente de Crémur, la chapelle St-Maurice en arrière plan

 

Me voici à nouveau sur le sentier côtier, prêt à doubler des coureurs du 22 km, ça m'aide à retrouver du rythme et de la vitesse, pendant ce temps là, l'esprit ne gamberge pas ! Puis nous voilà sur les dunes de Bonabri que nous empruntons de manière exceptionnelle, en raison de la grande marée qui ne permet pas le passage par la plage. Quelques minutes plus tard, je rejoins le dernier ravitaillement, où je passe en mode express. Il reste 5 kms à parcourir, avec de belles vues sur la baie de St Brieuc ! J'essaye de garder mon rythme mais je commence à être cuit, maintenant je cours au mental avec quelques coureurs du 22 en point de mire pour me motiver. Je ne me ferai pas doubler par d'autres coureurs du 33 d'ici l'arrivée, eux aussi sont un peu cuits, c'est rassurant ! A 3 kms de l'arrivée, je constate que je n'ai plus de boisson énergétique dans mon camelbag, pourtant  j'en aurai bien besoin ! Tant pis, il faut terminer sans boisson , la prochaine fois je le remplirai un peu plus !

 

trail edb 33 km c1

... encore quelques mètres avant l'arrivée ! Merci à André le photographe ;-) ...et aux organisateurss également,

à Bertrand Bausson du Trail EDB (pour son suivi sur la course).

 

Enfin ça sent l'arrivée, nous quittons le sentier côtier pour une traversée de champ avant de prendre un petit bois, puis petit coup d'accélérateur les derniers 500 m; je passe la ligne en 3h07', je suis 26è/ 177 au classement scratch et 14è sénior. Je suis content de ma course, de mon classement et de mon temps, cela a permis de faire un bon décrassage avant d'entamer la prépa spécifique Guerlédan dans de bonnes conditions.

En conclusion, c'est un trail vraiment très sympa, loin d'être surfréquenté et très bien organisé. Je reviendrai sûrement l'année prochaine sur le  33 kms. J'ai pris beaucoup de plaisir sur ce parcours très agréable.

 

Points à travailler ...

Travailler davantage les descentes en entraînement, pour le reste continuer le même travail en côte, en vitesse et en allure spécifique.

1er essai en course également du Sac Salomon XA Advanced Skin 12 L Special UTMB: essai très concluant, port très agréable, on l'oublie complètement.

 

Résultat: 26è / 177 finishers  au classement scratch (210 inscrits) , 14è sénior homme

Temps: 3h06'16"

 

Le parcours via my Garmin

Les photos de Bertrand Bausson du Trail EDB

 

 

Pour info nutrition perso:

3 jours avant (mer/jeu/ven): régime sucres lents (pâtes, riz...) avec en plus 1l de boisson énergétique par jour 

La veille: repas normal

Petit-déj pris 2h-2h30 avant: 1 jus d'orange pressée, 1 banane écrasée avec du citron, 1 bol de thé, des céréales bio (muesli) avec lait de chèvre + 3 spiruline

Saint-Yorre et boisson AC+ Go2 avant le départ de la course

Pendant la course, camelbag avec 1l de boisson booster go2, prises régulières toutes les 10-15 min

2 barres high energy  isostar en course, coca + bananes aux ravitos 11.5, 22 et 28,5 km

Saint-Yorre après la course

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Hanry - dans Trail C.R.
commenter cet article

commentaires